Migrants et smartphones: un objet de l’imaginaire social / Anh Ngoc HOANG

 Migrants et smartphones: un objet de l’imaginaire social

 Objet d’étude n°4

Anh Ngoc HOANG – Université Catholique de l’Ouest,  membre associé du GRIPIC (EA 1498), Paris IV 

Dans son clip de sensibilisation intitulé « Votre téléphone est désormais celui d’un réfugié », la chaine britannique BBC a proposé une mise en récit du parcours des réfugiés actuels en commençant par une question : « Si vous deviez fuir votre pays, quel serait le seul objet technologique que vous prendriez? ». Et la réponse affichée par la BBC est le visuel d’un smartphone. Notons que le clip mis en ligne sur Youtube et posté sur la page d’accueil de la section « BBC Media Action » en juillet 2016 accompagne un rapport de recherche intitulé « Voices of Refugees » dont l’objectif est de donner « un aperçu de ce que vivent les réfugiés, à travers leurs moyens de communication et d’information, lors des différentes étapes de leur voyage »[1].  Cette « voix » officielle d’une institution médiatique réputée sérieuse comme la BBC qui se donne la mission de faire entendre « les voix de réfugiés » d’aujourd’hui confirme et renforce un discours désormais dominant depuis ce qui est désigné comme la « crise de migrants » en Europe : le smartphone fait partie aujourd’hui des « essentiels du migrants du XXI ème  siècle »[2]

            Mon travail est parti d’une réflexion, c’est-à-dire d’une posture distanciée par rapport aux discours qui circulent à travers différents espaces socio-numériques portant sur cet objet technologique considéré comme «essentiel » pour les migrants d’aujourd’hui. Il s’agira donc pour moi d’analyser les images de smartphones de migrants telles qu’elles sont prises dans des dispositifs (Foucault, 1977) discursifs numériques faits de textes, d’images, de sons pour en saisir des mécanismes de construction et en mesurer des enjeux sociétaux.  

            Dans cette perspective, un corpus initial a été constitué, comportant une trentaine de documents en anglais et en français, de 2015 à 2017, issus de résultats de la recherche sur Google sur la base de mots clés « migrants and smartphones », « migrants et smartphones ». Ces documents représentent en grande partie des articles de presse, mais aussi des productions d’universitaires et d’experts en matière de technologies numériques, celles des acteurs de l’humanitaire, et enfin, celles de migrants eux-mêmes.

            Pour conduire cette analyse, je m’appuierai sur une approche interdisciplinaire qui convoque un certain nombre de cadres conceptuels et théoriques afin de tenter de saisir le caractère complexe d’un tel phénomène social (Morin, 2014), à savoir :

  • Une analyse sémiologique des mythes contemporains dans une visée dénonciatrice, dans le sillage des travaux pionniers de Roland Barthes (Barthes, 1957) mettant en lumière comment les médias de masse nous feraient croire aux mythes, qui, en étant consommés naïvement par les membres d’une société, se donnent à recevoir comme des vérités. Mais mon travail s’appuiera aussi des travaux plus récents en sémiologie portant plus spécifiquement sur la mythologie du téléphone portable, mais porteurs d’une volonté de dépasser la visée purement dénonciatrice pour souligner « le continuum nature-science-technique-culture » car « les mythologies font partie du processus d’innovation technologique » (Allard, 2009, p.12-13) ;
  • Une perspective d’analyse en anthropologie qui met en lumière les ressorts et les enjeux de l’imagination en tant que pratique sociale des gens ordinaires, laquelle a acquis une force nouvelle à notre ère de la globalisation marquée par le développement conjoint des flux migratoires et des flux médiatiques (Appadurai, 2001). Selon cette hypothèse, «l’imagination, notamment l’imagination collective peut devenir le carburant qui nous pousse à agir » (Ibid., p. 34), ce qui est particulièrement significatif dans des situations migratoires car « davantage de gens, dans de plus nombreuses parties du monde, peuvent envisager un éventail de vies plus large que jamais. Ce changement est notamment dû aux médias, qui présentent un stock riche et toujours changeant de vies possibles » (Ibid., p.95)
  • En lien avec la perspective de la force de l’imagination comme pratique sociale des gens ordinaires en situations migratoires, mon travail s’approfondit à l’aide d’une analyse philosophique de l’imagination par Paul Ricœur (1986) qui conçoit l’imagination comme la faculté de l’exploration du possible : ayant une fonction utopique, l’imagination permet au sujet de s’exiler du réel tel qu’il est habituellement perçu pour essayer « des idées nouvelles, des valeurs nouvelles, des manières nouvelles d’être au monde » (Ricœur, 1986, p. 245).
  • Enfin, mon analyse s’inscrira dans une sémiotique des objets de croyance telle qu’elle est formulée par Frédéric Lambert (2013 ; 2016). S’inspirant de la conception de Michel de Certeau (1990), Lambert propose une définition très pluridisciplinaire de la croyance comme étant l’investissement d’un sujet dans une proposition qu’on lui fait, à travers des langages (textes, images…), des mises en scène médiatiques et culturelles de cette proposition. S’éloignant du paradigme dominant de la manipulation, de l’aveuglement des publics par les médias, cette sémiotique du croire reconnait une intelligence de la croyance, car le croyant, face à un objet de croyance, se dit : «  je sais bien qu’il s’agit de langage, d’un dispositif discursif, mais je vais quand même adhérer à l’objet qui me raconte cette légende fondamentale pour ma société, ma communauté, ma famille parce qu’il me permet d’être avec les autres » (Lambert, 2016).

Bibliographie indicative

  • ALLARD Laurence, Mythologie du portable, Cavalier Bleu, 2009.
  • APPADURAI Arjun, Après le colonialisme, Paris, Payot, 1996.
  • BARTHES Roland, Mythologies, Paris, édition du Seuil, 1957.
  • de CERTEAU Michel, L’invention du quotidien. Arts de faire. Paris : Gallimard, 1990.
  • DIMINESCU Dana, « Le migrant connecté : pour un manifeste épistémologique », Migrations Société, vol. XVII, n° 102, novembre-décembre, 2005, pp. 275-293.
  • FOUCAULT Michel, «Entrevue. Le jeu de Michel Foucault», Ornicar, 1977.
  • GILLESPIE Marie et al., “Mapping Refugee Media Journeys: Smartphones and Social Media Networks”,  Rapport de recherche, Open University et France Médias Monde, Octobre 2015 et Avril 2016.
  • HANNIDES Theodora, BAILEY Nicola & KAOUKJI Dwan, “Voices of Refugees. Information and Communication Needs of Refugees in Greece and Germany”, Research Report, BBC Media Action, July 2016.
  • LAMBERT Frédéric, « Sémiotique des objets de croyance par Fréderic Lambert » – Effeuillage, vidéo disponible en ligne, ajoutée le 29 avr. 2016 : https://www.youtube.com/watch?v=jBVkYKJieBA, consultée le 22 février 2017.
  • LAMBERT Frédéric, « Arts et industries de la croyance : quand le langage fait son cinéma… »,  Recherches en communication, n° 38, 2012.
  • LAMBERT Frédéric, Je sais bien mais quand-même. Essai pour une sémiotique des images et de la croyance, Paris, Éditions Non Standard, Coll. « SIC », 2013.
  • MORIN Edgard,  Introduction à la pensée complexe, Points, 2014.
  • RICOEUR Paul, « L’imagination dans le discours et dans l’action », in  Du texte à l’action. Essais d’herméneutique, II, Paris, Seuil, 1986, pp. 213-236.
  • SCHMITT Jean-Claude, Les corps, les rites, les rêves, le temps, Essai d’anthropologie médiévale, Paris, Gallimard, 2001.
  • VERNON Alan, DERICHE Kamel, EISENHAUER Samantha, “Connecting Refugees. How Internet and Mobile Connectivity can Improve Refugee Well-Being and Transform Humanitarian Action”, the UNHCR, Geneva, September, 2016.
  • WUNENBURGER Jean-Jacques, L’Imaginaire, Paris : Presses universitaires de France, 2003.

[1] http://www.bbc.co.uk/mediaaction/publications-and-resources/research/reports/voices-of-refugees

[2] Comme l’illustre par exemple un article journalistique de New York Times daté du 25 aout 2015 intitulé « A 21st-Century Migrant’s Essentials: Food, Shelter, Smartphone”, http://www.nytimes.com/2015/08/26/world/europe/a-21st-century-migrants-checklist-water-shelter-smartphone.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *