Archives de catégorie : Activités

« Si vous deviez fuir votre maison, qu’emporteriez-vous ? » La campagne UNHCR #WithRefugees

Dans le cadre de sa campagne et sa pétition #WithRefugees qui court jusqu’au 18 septembre 2016, veille du grand sommet de l’ONU sur les réfugiés et les migrants , l’UNHCR a conçu plusieurs supports audiovisuels et notamment une vidéo intitulée : « Si vous deviez fuir votre maison, qu’emporteriez-vous  ? » alternant images de conflits, de bombes et de destruction, de fuites, de camps, portraits de réfugiés et listes d’objets, lues (d’ailleurs très bien) à la manière d’une liste de noms par différentes personnes célèbres.

fuir6
Cliquer sur l’image pour accéder au site de l’UNHCR

Bref passage en revue de quelques éléments avant une analyse plus approfondie.

Continuer la lecture de « Si vous deviez fuir votre maison, qu’emporteriez-vous ? » La campagne UNHCR #WithRefugees

CFP Heritages of Migration : Moving Stories, Objects and Home. Buenos Aires Avril 2016

moving
Cliquer sur l’image pour accéder au site

Heritages of Migration : Moving Stories, Objects and Home

Conference Dates: 6 – 10 April 2017

Call for Papers: Deadline 14 October 2016

Papers will be accepted in English and Spanish / Los resúmenes se reciben en español y en inglés.

Online submission form: www.universityofbirmingham.submittable.com

Contact: Hannah Stretton, Ironbridge@contacts.bham.ac.uk

Download the Call for Papers here: Heritages of Migration Postcard

View the Call for Papers in Spanish here.

Heritages of Migration: Moving Stories, Objects and Home

The early colonization of the Americas represented the layering of cultures and new inscriptions of place. Today we see conceptions of the stability of ‘old world’ that have been challenged by centuries of two-way flows of people and objects, each engendering new meanings, allowing for new interpretations of landscape, the production of identities and generating millions of stories. The emergence of the ‘new world’ in opposition to the old – in real, imaginary and symbolic terms  – problematizes sense of place and induces consideration of a ‘placelessness’ as a location for ideas of home, memory and belonging. This conference looks at the actors and processes that produce and reconfigure the old world in the new, and the new world in the old across the Atlantic – north and south – through constructions of heritage in material and immaterial form.  Its focus is upon the widely conceived Trans-Atlantic but we also welcome contributions that focus on the heritages of migration from around the world.

Held at the National Museum of Immigration, Buenos Aires, Argentina – a country that itself has seen mass immigration – this conference asks:

  • What objects and practices do migrants value and carry with them in their movements between old and new worlds?
  • How do people negotiate and renegotiate their “being in the world” in the framework of migration?
  • How is memory enacted through material culture and heritage into new active domains?
  • What stories are told and how are they transmitted within and between migrant communities  and generations?
  • How is the concept of home made meaningful in a mobile world?
  • Where do performances of identity “take place” so as to generate new landscapes of collective memory?
  • How do the meanings of place and placelessness change over generations from an initial migration?

The conference is designed encourage provocative dialogue (….) more :  heritagesofmigration.wordpress.com/call-for-papers/

Voices of Refugees (BBC) : L’objet smartphone, analyse et partage d’expériences.

Jusqu’à quel point partager l’expérience de la migration,  partager les usages dorénavant vitaux de l’objet « smartphone » et de ses applications ?

Essai dans cette initiative de la BBC, intitulée « Voices of Refugees » , basée sur 79 entretiens et analyses receuillis en avril 2016, à signaler.

Rapport de recherche accompagnant le projet : voices-of-refugees-research-report

bbc&
Cliquer sur l’image pour accèder à la vidéo

 

 

CFP. Politiques du corps (Rabat, Maroc)

     Appel à communication
Colloque le 08 – 09 décembre 2016 (RABAT)
L’institut Universitaire de la Recherche Scientifique
organise un colloque sous le thème :
 « POLITIQUES DU CORPS »
Le corps interroge de plus en plus les sciences sociales et humaines. Il s’impose comme sujet-objet de recherche, non seulement en tant que produit et représentation culturels, mais aussi comme matérialité propre, elle-même productrice des formes de vie et de sens. Les politiques du corps désignent justement cette subjectivité corporelle active et signifiante. Il s’agit donc d’interroger celles-ci non pas comme objets passifs soumis à l’investigation de l’intelligence (ou de l’esprit) d’un sujet transcendant, comme cela a été le cas dans les approches classiques, mais comme sujet qui exprime un réseau de relations et d’interactions où s’estompent les oppositions longuement consacrées entre le matériel et l’immatériel, l’apparence et l’essence, le visible et l’invisible, la nature et la culture, le biologique et le psychologique.
Cette problématique permet justement de penser le corps dans sa pluralité active et de réfléchir sur les frontières établies entre ces dichotomies et les articulations socio-anthropologiques de leur embrouillement. Il s’agit, en d’autres termes, de reprendre, à partir d’une perspective socio-anthropologique transdisciplinaire, qui privilégie les praxis, le questionnement spinoziste : « Qu’est-ce que peut un corps ? ». C’est à ce caractère distinctif du pouvoir corporel que renvoie le thème principal de ce colloque.
L’expression politiques du corps réfère, en effet, aux déploiements des formes de vie corporelles et aux jeux et enjeux de langage qu’elles impliquent dans tous les champs du social : le culturel, le religieux et le politique, le médical, le juridique et l’économique. Certes, tous ces domaines sont interreliés et on ne peut penser l’économique sans le social et sans le politico-juridique, comme on ne peut isoler le médical du politico-juridique et de l’éthique, tout comme on ne peut penser le religieux sans son articulation avec le politique.
L’idée du colloque est de se pencher sur les tensions et les interactions entre ces différents domaines où le corps s’érige comme lieu, outil, pensée et action. Objet (et producteur) du savoir sur l’humain comme sur le monde, le corps est devenu un enjeu multiple dans les pratiques sociales, politiques et culturelles actuelles, au point que les mouvances politico-culturelles en élaborent des visions stratégiques qui ne cessent de bouleverser la cartographie géopolitique de ce début du siècle. Nous nous référons ici évidemment à ces malformations politiques qui s’attaquent au corps comme chair tant au corps comme être.

Continuer la lecture de CFP. Politiques du corps (Rabat, Maroc)