Archives de catégorie : Non classé

Objets dans la migration, objets en exil : statuts, usages, devenirs / 5 mai 2017, journée d’étude, U. de Nanterre

OBJETS DANS LA
MIGRATION, OBJETS EN EXIL :
STATUTS, USAGES, DEVENIRS.

5 mai 2017, 9h15-18h  Amphithéâtre Max Weber, Université de Paris Nanterre / 200 av. de la République (au pied du RER Nanterre Université) entrée libre

                                      Chiharu Shiota, Memory, Tous droits réservés ©

Coordination scientifique : Corinne Alexandre-Garner (CREE, CREA Université de Paris-Ouest Nanterre), Alexandra Galitzine-Loumpet (Cessma,  Migrobjets/ Inalco, Non-lieux de l’exil)

Programme

9h Café d’accueil

MATINEE

9h15 : Ouverture –  Caroline Rolland Diamond (Directrice du Directrice du Centre de Recherches Anglophones (CREA, EA 370) Ouverture de la journée d’étude

9h30 : Introduction générale – Corinne Alexandre-Garner (CEE/CREA) & Alexandra Galitzine-Loumpet (CESSMA, Non-lieux de l’exil & Migrobjets/ Inalco) –

9h45 : Michel Agier (EHESS): Réflexions

10h15 -Panel I Présidente de séance :  Geetha Ganapathy-Doré  (U. Paris 13)

10H30 : Karen Akoka (ISP / U. de Nanterre) – Deux certificats de réfugiés : carrière de « papiers »

11h : Anouche Kunth (Migrinter / CNRS) – Archive administrative et vies infimes : des intensités de papier

Continuer la lecture de Objets dans la migration, objets en exil : statuts, usages, devenirs / 5 mai 2017, journée d’étude, U. de Nanterre

Migration et communication : le smartphone comme nouvelle « boussole intime » / Albin Wagener

Migration et communication : le smartphone comme nouvelle « boussole intime »

Albin Wagener (CoDiRE, EA4643 – Université de Nantes)

               Le but de notre travail est de proposer une étude sémiotico-discursive à partir d’éléments picturaux issus du moteur de recherche Google, qui mettent en scène, à travers des photographies variées, des images de migrants munis de smartphones. Ces images donnent à voir une réalité connue des travailleurs sociaux qui accompagnent les migrants sur le terrain, à savoir l’utilisation massive de smartphones pour ces populations en transit, dans la mesure où ces dispositifs de communication leur permettent de garder contact avec leurs familles ou leurs proches, soit restés dans leur pays d’origine, soit eux-mêmes jetés sur d’autres routes, dans l’espoir d’un avenir meilleur. Le corpus, constitué d’un peu plus d’une trentaine d’image, peut déjà être divisé en trois catégories :

Continuer la lecture de Migration et communication : le smartphone comme nouvelle « boussole intime » / Albin Wagener

Minorities and Medias. 8-9 déc. 2016, Levallois Perret

germedias« Minorities and media » colloque international 

coordonné par Catherine GHOSN & Belgin BILGE, groupe e recherche GERmédias.

Programme complet : ici 

L’objectif du groupe de recherche GERmédias vise à étudier le lien qui existe entre les “minorités” et les médias traditionnels ou numériques. Il faut considérer le mot “minorités” dans une acception large car il revêt un sens différent selon le pays, le contexte social, politique ou encore culturel dans lequel il est utilisé. Il implique aussi plusieurs axes de déclinaison selon les minorités dont il est question : minorités ethniques, culturelles, linguistiques, religieuses, genrées…autant d’angles de recherche qui demandent à manier ce concept avec précaution sur le plan scientifique. Ce colloque est le prolongement du séminaire international organisé en juin 2015, lequel avait posé les jalons de notre recherche en groupe. Il offre l’occasion d’analyser plus profondément trois axes : «Minorités et interculturalité», «Rituels, médias et minorités religieuses», et «Minorités et médias».

SC Business School

8/10 rue Victor Hugo, 92300 Levallois-Perret

Bâtiment ISC2Transports : Transilien L – Clichy-Levallois

Bus 53/341 – Alsace / Bus 94 – Reims/Hotel des impôts

AAP – JE : Stigmatiser : normes sociales et pratiques médiatiques

Stigmatiser : normes sociales et pratiques médiatiques

journées d’études

qui se dérouleront le 17 et 18 mai 2017.

Ces journées sont organisées par le laboratoire Carism (Université Panthéon-Assas, Paris 2) et elles auront lieu au Centre Vaugirard (391 rue de Vaugirard 75015 Paris).

Stigmatiser, c’est nommer et désigner une différence, en activant un ensemble de croyances et de représentations. Le stigmate, intimement lié à un cadre normatif de référence, est soumis à un régime de stéréotypie et de préjugés. Une rhétorique de la méfiance dessine les contours d’une communauté qui veut se protéger d’un autre que soi-même : le malade, l’illettré, l’étranger, le pauvre. Les institutions comme leurs représentants peuvent aussi être stigmatisés : la police, la justice, l’État, l’armée. Au sein d’une telle rhétorique, la force normative des imaginaires sociaux naturalise et cristallise des visions sociales, politiques et culturelles du monde. À partir des travaux d’Erving Goffman (Asiles, 1968 ; La mise en scène de la vie quotidienne, 1973 ; Stigmate, 1975), nous souhaitons proposer une lecture sémiotique et pragmatique de la stigmatisation. (suite ici )

Continuer la lecture de AAP – JE : Stigmatiser : normes sociales et pratiques médiatiques