Archives par mot-clé : images

Journée d’étude « L’objet de la migration » 21 novembre. Retour en images.

Quelques clichés de la journée d’étude « L’objet de la migration : la construction de la figure de l’exilé par les objets dans l’espace narratif », qui s’est tenue dans les salons d’honneur et la salle des plaques, 2 rue de Lille.

Programme complet et présentation des intervenants ici:

 

Camps de réfugiés et enjeux de communication. 29-30 septembre 2016 Paris

isccCamps de réfugiés et enjeux de communication. 29-30 septembre 2016 

journées européennes ISCC

Présentation

Cette manifestation s’inscrit dans une réflexion initiée dès 2005 à l’université de Paris X-Nanterre, puis au CNRS, sur les problèmes d’information et de communication qui se posent dans des milieux désorganisés par des catastrophes : comment obtenir des savoirs urgents pour faire face à une situation non prévue et comment le faire dans un milieu dont l’organisation a été mise à mal de façon inattendue ?

La notion de milieu désorganisé, empruntée à la sociologie et à la psychopathologie, désigne un milieu dont les modes d’organisation familiaux, relationnels (Soubi, Rainan, Kohen) sont fortement détériorés. Dans le sens que nous lui donnons, un milieu désorganisé comprend des éléments physiques (sols), des artefacts (infrastructures, transports) et des êtres vivants (humains, animaux, germes, etc…). Sur le plan formel, un milieu désorganisé peut s’inscrire dans un cube virtuel se composant de trois strates : 1) une strate géologique, avec l’infrastructure du sol, où peuvent arriver des accidents (inondations, séismes, etc.) ; 2) une strate qui comprend les équipements, immeubles et leurs interactions ; 3) enfin une strate sociale et culturelle qui comporte la vie sociale et culturelle, la dimension sanitaire, les accidents ainsi que les problèmes à résoudre.

Le camp de réfugiés représente un milieu désorganisé spécifique : c’est un milieu « réorganisé » suivant des logiques propres, dans lequel l’espace et le temps sont bouleversés (oisiveté du temps de l’attente). Le camp présente trois caractéristiques constitutives définies par Michel Agier : l’extraterritorialité (le camp est un hors-lieu, souvent non identifié sur les cartes), l’exception (le camp est soumis à une autre loi que celle de l’État dans lequel il se trouve) et l’exclusion (le camp est la forme sensible d’une altérité)…. suite ici

A signaler, un intéressant programme, notamment avec la proposition suivante :

12h15 : En contrepoint de la communication par les médias, interroger le public de la rue par l’installation d’objets abandonnés par des migrants : Algeco, bateaux, gilets de sauvetage par Daniel PUROY, plasticien performeur.

Programme complet prog-29-30-sept-2016

« Si vous deviez fuir votre maison, qu’emporteriez-vous ? » La campagne UNHCR #WithRefugees

Dans le cadre de sa campagne et sa pétition #WithRefugees qui court jusqu’au 18 septembre 2016, veille du grand sommet de l’ONU sur les réfugiés et les migrants , l’UNHCR a conçu plusieurs supports audiovisuels et notamment une vidéo intitulée : « Si vous deviez fuir votre maison, qu’emporteriez-vous  ? » alternant images de conflits, de bombes et de destruction, de fuites, de camps, portraits de réfugiés et listes d’objets, lues (d’ailleurs très bien) à la manière d’une liste de noms par différentes personnes célèbres.

fuir6
Cliquer sur l’image pour accéder au site de l’UNHCR

Bref passage en revue de quelques éléments avant une analyse plus approfondie.

Continuer la lecture de « Si vous deviez fuir votre maison, qu’emporteriez-vous ? » La campagne UNHCR #WithRefugees

CFP : Travelling Narratives and Images in Times of Migration / The Norwegian University Centre in Paris, NUCP

Travelling Narratives and Images in Times of Migration

The Norwegian University Centre in Paris, NUCP I Interdisciplinary seminar, October 20-21, 2016

Extendend Deadline : 10 september 2016

Argument

Migrant narratives and aesthetic practices influenced by experiences of migration constitute a growing field in contemporary art and literature. Current patterns of migration and issues related to the protection of refugees and asylum seekers contribute to the strong societal impact of migrant aesthetics and narrratives, but also serve to explain the need for them as such, as well as the need to reexamine them. More than ever, we need to understand the experiences of exiles, migrants and refugees. The objective of this interdisciplinary seminar is to examine textual, material and visual expressions that represent, discuss and problematize migration.

Historically, the Mediterranean has been a site of encounters between different cultures, giving rise to a rich cultural heritage of text, music and film, that describe experiences of migration, exile and cultural encounters. Current trends in migration and globalisation lead to an increase in travelling narratives, images and objects, producing aestethic practices that both work in and through tradition. But they may also represent and destabilise categories such as gender, class, ethnicity, family and sexuality and challenge exisisting understandings of multilingualism, multilingual literature and aesthetic practices, thus inviting a reexamination of the possible contribution of literary studies, art history and linguistics to their analysis.

Continuer la lecture de CFP : Travelling Narratives and Images in Times of Migration / The Norwegian University Centre in Paris, NUCP