Archives par mot-clé : Représentations

26 avril 2017 /Passion et engagement pour les exilés : Projections, identifications, transferts, actions.

Passion et engagement pour les exilés : Projections, identifications, transferts, actions.

« Chez Sami, avec l’anglais » Anne Gorouben, Dessiner Calais 2015-2016, Mine de plomb sur papier, 21/28

En partenariat avec le COMEDE, Comité pour la santé des exilé.e.s et le programme Non-lieux de l’exil.

(coordination : Laure Wolmark & Alexandra Galitzine-Loumpet)

26 avril 2017 – 14h-17h30, – Inalco, 2 rue de Lille 75007 Paris, salons d’honneur. Entrée libre

Avec : Elodie BOUBLIL (philosophe), Evangéline MASSON-DIEZ (militante, chercheure), François LEMORE (Emmaüs, ancien directeur de Awel), et la participation d’Anne GOROUBEN (artiste).

Introduction : Laure WOLMARK (Psychologue, Comede)

Discutante : Marie-Caroline SAGLIO YATZIMIRSKY (Anthropologue, Inalco)

présentation des intervenants : ci-dessous

Argumentaire

Soignants, chercheurs, accompagnants bénévoles, militants, journalistes, artistes, dans la diversité de leurs exercices et des conditions de leur rencontre avec des personnes exilées sont parfois, à leur corps défendant,  pris dans une passion de l’exil.

Cette passion, si elle est une forme d’amour, est à la fois source d’aveuglement et de lucidité épistémologique, puissant aiguillon pour agir, et risque d’immobilisation dans les illusions de la philanthropie/du caritatif.

Continuer la lecture de 26 avril 2017 /Passion et engagement pour les exilés : Projections, identifications, transferts, actions.

La migration au féminin : les vêtements des femmes migrantes / Monique Selim & Wenjing Guo

La migration au féminin : les vêtements des femmes migrantes

Monique Selim &  Wenjing Guo – CESSMA (Paris Diderot/IRD/INALCO)

Les hommes migrants paraissent dans les médias avoir pour principal souci de se fondre dans la masse des hommes des sociétés qu’ils traversent et de celles où ils s’installent ; leurs vêtements  ont donc une allure d’universalité sans référence culturelle spécifique : chemise, tee-shirt, jean, parka, survêtement, bonnet, sac à dos, capuches etc. La culture est restée d’une certaine manière chez eux, abandonnée dans le trajet périlleux de la migration.

Il en va tout autrement pour les femmes, porteuses de leur culture d’origine, de la fonction maternelle telle qu’elle est pensée dans leur pays, de leur appartenance religieuse, en un mot véhiculant pour les hommes la singularité que ceux ci entendent voir disparaître dans leur nouvelle position .Les enfants s’ajoutent à ce « portage ».

Continuer la lecture de La migration au féminin : les vêtements des femmes migrantes / Monique Selim & Wenjing Guo

Migration et communication : le smartphone comme nouvelle « boussole intime » / Albin Wagener

Migration et communication : le smartphone comme nouvelle « boussole intime »

Albin Wagener (CoDiRE, EA4643 – Université de Nantes)

               Le but de notre travail est de proposer une étude sémiotico-discursive à partir d’éléments picturaux issus du moteur de recherche Google, qui mettent en scène, à travers des photographies variées, des images de migrants munis de smartphones. Ces images donnent à voir une réalité connue des travailleurs sociaux qui accompagnent les migrants sur le terrain, à savoir l’utilisation massive de smartphones pour ces populations en transit, dans la mesure où ces dispositifs de communication leur permettent de garder contact avec leurs familles ou leurs proches, soit restés dans leur pays d’origine, soit eux-mêmes jetés sur d’autres routes, dans l’espoir d’un avenir meilleur. Le corpus, constitué d’un peu plus d’une trentaine d’image, peut déjà être divisé en trois catégories :

Continuer la lecture de Migration et communication : le smartphone comme nouvelle « boussole intime » / Albin Wagener

Les objets des migrations d’hier et d’aujourd’hui / séminaire doctoral LabexMed 26 janvier 2017

labexmedLa 2ème séance du séminaire doctoral « Dynamiques autour des mobilités en Méditerranée » de la Chaire d’études méditerranéennes du LabexMed, coordonnée par Dephine Perrin, aura lieu le jeudi 26 janvier à la MMSH (Aix en Provence)

La séance portera sur « Les objets des migrations d’hier et d’aujourd’hui », avec Jean-Paul Demoule, archéologue, U. Panthéon-Sorbonne, et Alexandra Galitzine-Loumpet, anthropologue, CESSMA- Migrobjets (Inalco), Non-Lieux de l’Exil.